fbpx

Avec les abonnés nous verrons :

 

En vidéo, l’étalonnage de la balance des blancs sur Lightroom, Photoshop.

 

 

Je désire tout savoir sur la photo

La balance des blancs

Je prends ici cette sorcière avec de belles couleurs.

J’utilise sur mon appareil une balance des blancs «  lumière du jour ». A environ 5000 ° K

Balance des blancs en mode manuel donc !!

Je fais deux fois la même photo.

Une avec ma charte de gris neutre, l’autre sans. Considérons que je vais faire beaucoup de photo dans ce lieu. Comme j’ai pris ma charte de gris neutre en photo, j’ai mes couleurs références. Je peux commencer mon shooting. Normalement, il faudrait refaire la photo de la charte à chaque photo. Mais bon, je serai un peu moins précis et dans le cas d’un mariage je me vois mal balader avec ma charte de gris à chaque photos !

On considère que la gamme de couleur est à peu près pareil dans toute la pièce.

Comme si j’étais dans l’église en train de photographier un mariage.

Si vous faites des photo de reproduction de tableau par exemple, Faite à chaque fois deux photos. Avec charte, sans charte.

En poste traitement, que ce soit avec Lightroom, camera raw ou autre, j’ouvre en premier la photo avec la charte.

Si je refais ma balance des blancs en cliquant sur ma charte de gris.

Je prends ce gris comme référence couleur. Je considère que ce gris est pur ( ce qui est vrai). Toutes les autres couleurs de l’image vont être changer et « s’étalonner » par rapport à ce gris.

Une fois cliqué, Je lis 4150 ° K, -16 de teinte.

Sur toutes les autres photos que j’ai prises dans cette pièce, je vais les ouvrir et appliquer ces réglages.

4150 ° K.

La teinte est elle aussi un peu modifiée.

Ma sorcière change de couleurs. Mais ici on a les vraies couleurs !

Sans la correction :

La balance des blancs permet de compenser la température des couleurs de la scène.

Pour que les blancs soient bien blancs et les couleurs «  vraies ».

Dans cette église, la charte grise aussi va paraître un peu jaune.

Mais là on sait qu’elle est neutre. Pas forcément le cas de la chemise d’un invité, de la robe d’une autre personne, etc.

En étalonnant en post traitement (nous verrons comment) ou sur place dans l’appareil la balance des blancs, on est sûr d’obtenir les vraies couleurs sur tout le reste de l’environnement.

On peut aussi choisir une balance des blancs différente sur l’appareil suivant l’éclairage de la scène.

Lumière du soleil, pluie, éclairage bougies, néons…etc.

La lumière du jour par temps lumineux est d’environ 5200°K.

On la mesure en degrés Kelvin.

Changer la balance des blancs permet tout simplement de faire paraître les vraies couleurs. Et les blancs, blancs !

En photographie de peinture par exemple c’est très important. Les couleurs doivent être vraiment les couleurs choisies par l’artiste.

Régler la balance des blancs, sur l’appareil et donc sur place pendant qu’on fait les photos n’est pas du tout facile.

Nous avons de la chance, cette fois-ci, l’appareil photo fait ça très bien en automatique dans la plupart de cas. Je conseille donc de laisser la balance des blancs

en automatique.

Pour les plus calés, on peut corriger la balance des blancs en post traitement sur logiciel.

 

Le réglage de la balance des blancs ou le rééquilibrage des couleurs n’est pas facile à comprendre.

Dans la partie pour les abonnés, je vais vous montrer en vidéo comment on règle la balance des blancs dans Lightroom et dans Photoshop.

Comment on étalonne donc ces photos avec la charte de gris neutre.

A bientôt…

 

 

 

Les nouveaux articles...

 

Soyez au courant des activités...

 

You have Successfully Subscribed!