fbpx

La sensibilité ISO

Nous avons vu que suivant la situation lumineuse, nous pouvons être obligés de baisser la vitesse d’obturation pour avoir une photographie bien éclairée.

Mais voilà, on ne peut pas baisser tant qu’on veut.

On a vu que si on descend trop bas la vitesse on rencontre des risques de flou. On a une petite technique qui permet de pouvoir prendre des photos si la lumière baisse en restant avec une vitesse d’obturation assez haute, donc de ne pas avoir de problème de flou.

La sensibilité ISO c’est quoi ?

Le capteur de l’appareil photo est numérique.

C’est-à-dire qu’il est électronique et que l’on peut régler sa sensibilité à la lumière. L’appareil est doté de cette fonction.

Le fait de monter la sensibilité en ISO de l’appareil permet de ne pas être obligé de baisser la vitesse d ‘obturation.

En effet, on peut augmenter la sensibilité ISO qui est de base entre 50 ISO et 200 ISO, à 400 ISO, 800 ISO par exemple.

Attention quand même au-delà de ces valeurs car des problèmes peuvent être rencontrés dans les réglages ISO trop grand. On appelle ça du bruit.

En fait, on augmentant la sensibilité on augmente aussi les parasites.

Et ceux-ci apparaissent sur la photo !

Suivant la qualité de l’appareil photo, les bruits sont plus ou moins nombreux suivant

la valeur ISO. Aujourd’hui, nombre d’appareil très haut de gamme peuvent monter en

ISO très fortement. 32 000 64000 ISO… prenant des photographies carrément dans le

noir.

Le bruit apparaît surtout dans les faibles lumières. Les ombres, les couleurs foncées ou noires…

Pour le modifier, on a le plus souvent un bouton ISO sur l’appareil tout simplement.

Le bruit de luminance: des zones de l’image trop sombres ou trop claires.

Le bruit de chrominance: des pixels colorés sur la photo.

Attention donc en se servant du bouton ISO ! Bien connaître la possibilité de montée en ISO de votre appareil. Sinon vous aurez des photographies avec beaucoup de bruit.

Souvent on reste en ISO automatique, mais quand la lumière décroît, l’appareil a donc tendance à monter très fort en ISO. Et la photographie se dégrade fortement.

Je ne conseille pas de laisser l’appareil en ISO automatique.

Lors d’un concert ou d’une soirée, pour ne pas mettre le flash et conserver les couleurs, on peut monter assez haut les ISO. Tant pis pour le bruit, la photo est quand même bien plus belle.

Il arrive un moment ou il fait trop sombre pour la photographie avec un appareil grand public.

C’est tout, il faut s’y résoudre.

On touche aux ISO que si vraiment la luminosité est faible. Fin de journée si on veut continuer de faire des photos. Dans un événement par exemple. On ne monte pas pour un coucher de soleil !

La montée en ISO à un autre facteur «  parasite » pour la photo.

L’appareil photo devient très sensible aux les lumières très intenses, que l’on appelle les hautes lumières. Le soleil, les contres jours, toutes les couleurs très claires, etc.

Le réglage des ISO : (environ)

100 à 200 ISO : luminosité normale.

400 ISO : Nuageux ou intérieurs (sans le flash).

800 ISO : Soir, intérieur sombre, église, foret dense, lors d’un concert, etc.

Au delà, attention au bruit numérique trop fort…

Les nouveaux articles...

 

Soyez au courant des activités...

 

You have Successfully Subscribed!