fbpx
  • Les appareils photos reflex.

  • Les appareils photos moyens formats.

Généralités :

Les constructeurs classent certains de leurs appareils photos dans la gamme professionnelle.

Les boîtiers professionnels sont spécifiques en général. Ils sont conçus pour un type de photographie.

Bien sûr, on peut faire toutes sortes de photographies avec un appareil professionnel.

Je m’explique. Je vois mal un reporter de guerre faire son travail sur le champ de bataille avec un boîtier fragile à 50 000 € conçu pour faire des photos en studio.

Je ne vois pas non plus un journaliste utiliser un boîtier avec 50 millions de pixels si toutes ses photos vont dans un journal quotidien en noir et blanc.

Dans les appareils photos, il y en a qui sont tropicalisés, c’est-à-dire étanche. Ils ne vont pas sous l’eau à grandes profondeurs, mais résistent à la pluie, chute d’eau ou poussière…

Ce qui est inutile si l’appareil reste dans un studio.

On arrive aujourd’hui à plus de 80 millions de pixels en moyen format et plus de 45 millions en plein format.

ensemble appareil pro

Toujours les fameux Millions de pixels !

Photographie

On ne se sert pas souvent de tous ces pixels pour faire de grands tirages. à moins d’être spécialisé dans les affiches.

Là, les pixels peuvent servir pour avoir une très haute résolution. Par exemple pour la photographie macro. La photographie d’œuvre d’art, de portrait, etc.

Photographie

Il y a des boîtiers avec des capteurs APS-C classés comme professionnels. Ce n’est donc pas la taille du capteur qui définit la classe du boîtier.

Ces boîtiers avec capteur APS-C embarquent une technologie très haut de gamme qui les classe professionnel. Et certaines options bien utiles à un pro. Le wi-fi par exemple…

Voir même un port réseau Ethernet. On peut directement brancher l’appareil photo à un réseau Ethernet ou à un ordinateur à l’agence de presse qui reçoit en direct la photo prise.

Et puis dans certains cas, avoir un capteur APS-C peut être très utile. Si si. Je m’explique.

Vous vous rappelez qu’il y a un rapport de taille de focale entre les capteurs.

Vous avez un boîtier plein format et un objectif de 300 mm haut de gamme. On monte vite

à 6 000 € pour ce genre d’objectif.

Si vous avez aussi un APS-C haut de gamme, vous montez cet objectif (si il est compatible) et vous vous retrouvez avec un 450 voire 480 mm. Ce qui peut être très utile en photos lointaines ! Animalier ou autres…

Ainsi, le reporter va avoir un appareil solide, tropicalisé, avec des fonctions qui peuvent être utiles comme le wi-fi, le mode rafale très rapide…

Le photographe animalier peut avoir un compromis entre l’appareil de reporter et celui qui est avec beaucoup de pixels.

En studio, photo d’un modèle, photo culinaire ou autres, on verra aussi l’appareil avec beaucoup de pixels. Voir des appareils moyens formats pour ceux que l’énorme prix ne rebute pas.

Le photographe événementiel penchera aussi sur l’appareil type reporter. Solide, étanche…

La différence se ferra dans le choix des objectifs par la suite. (module objectif).

Le photographe animalier n’a pas le même objectif que le photographe de paysages.

En photo de studio, le photographe travaille le plus souvent avec des flashs. Le reporter travaille avec la lumière ambiante. La possibilité de monter en ISO (module lumière) et très importante pour lui.

Difficile de faire une photo si la luminosité diminue.

iso

Je reprends les schémas de la visée reflex. C’est bien sûr la même que sur les boîtiers reflex

grand public.

shéma reflex

Dans un reflex l’image que l’on voit dans le viseur et la même que celle qui passe dans l’objectif.

L’image se reflète, après avoir passé l’objectif, dans un miroir, puis dans un prisme.

Ce qui renvoie l’image dans le viseur.

shéma reflex 2

Quand on prend la photographie, le miroir se relève, l’obturateur du capteur se relève aussi et l’image que l’on voit dans le viseur imprègne le capteur.

Dans les boîtiers haut de gamme, les miroirs, prismes sont bien sûr de très haute qualité.

Les images, avec tous ces pixels à traiter dans un temps record pour que la photo s’affiche vite, passent par des microprocesseurs de plus en plus sophistiqués et puissants.

Pour vous rendre compte de la solidité de certains appareils professionnels voici quelques vidéos de démonstration.

https://www.youtube.com/watch?v=TBB-CvqjdCE

https://www.youtube.com/watch?v=Eo61t5fH6Qw

Petite visite à l’intérieur ? Juste par curiosité…

intérieur

Voici un exemple sur un boîtier très haut de gamme moyen format à quoi sert le fait d’avoir beaucoup de millions de pixels. On peut croper (agrandir) la photo tout en gardant la qualité.

crop 0

Il va de soi que ces appareils sont du matériel de professionnel. Ils sont très très chers. Ils font

la plus part du temps parti d’un projet photo complet. Ils sont entrés en immobilisation dans la compta et payés sur plusieurs années…

Et si l’on agrandit 5 fois :

crop 5

On obtient une très belle photo même en ayant agrandi plusieurs fois.

Les appareils photos haut de gamme peuvent photographier quasiment dans le noir complet !

Avec des montées en ISO très importantes en gardant une photo très correcte bien sur.

Les deux grandes marques que sont Canon et Nikon font souvent légion dans le monde professionnel des reflex 24 X 36. En effet, le parc de matériel neuf et d’occasion, que ce soit d’appareils photos, d’objectifs ou d’accessoires est très important.

Pour les appareils moyens formats, nous parlerons souvent d’Hasselblad ou Phaseone.

Appareils très très haut de gamme, surtout fait pour les photos en studio.

Un appareil photo ne va pas sans son objectif. Je vous invite à regarder les modules sur les objectifs.

Un objectif fait souvent de 60 à 70 pour 100 de la qualité de la photo !

En effet, un très bon boîtier avec un objectif bas de gamme ne fera pas de belles photos.

Il vaut mieux avoir un boîtier moyen (même avec moins de millions de pixels) et un objectif de très bonne qualité.

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetour boutique