fbpx

Les éclairages ajoutés

Les flashs

Dans les éclairages ajoutés, on peut retrouver toutes sortes de lumières :

Les flashs, mais aussi les sources de lumière fixes ( pour la vidéo par exemple ), les lumières par réflexion sur un diffuseur, etc.

Dans ce module, nous parlerons des flashs intégrés à l’appareil et des flashs dit cobra.

Dans d’autres modules, nous verrons les éclairages de studio et autres sources de lumière, comme la fibre optique et autres…

La première chose à savoir est ce qui représente la puissance du flash.

Le nombre guide !

Je ne vais pas entrer dans les calculs ici, honnêtement ils ne servent pas à grand chose car un, on ne s’en rappelle jamais, deux ils sont corrects sur un sujet gris neutre ! On ne le voit quasiment jamais quand on prend la photo.

Pour calculer la portée d’un flash, les constructeurs donnent une indication : le nombre-guide. Il s’agit du produit de l’ouverture de l’objectif et de la distance à laquelle un objet gris neutre est correctement exposé.

NG = d x F (source les numériques)

Une chose à retenir, c’est que plus ce nombre est gros plus votre flash est puissant. Il peut donc éclairer un sujet plus loin.

Juste pour information, un flash avec un nombre guide de 40, peut éclairer correctement un sujet à 5 m avec une ouverture de F8.

Environ bien sur.

En F4, un nombre guide de 20 suffit pour ce même sujet à 5 m.

On ne va pas calculer à chaque fois, souvent on fait des essais.

Nous allons voir deux sortes de flash.

Sur certain appareil photo, un petit flash est intégré.

Les flashs. FlashG7

Ce genre de petit flash, à un nombre guide assez petit. Il ne sert souvent que pour éclairer une scène en intérieure ou très proche.

La lumière est souvent très «  blanche », trop forte aussi.

On peut s’en servir aussi comme déclencheur d’autres flashs avec un récepteur infra rouge. Nous verrons ça dans une autre formation.

Ce genre de petit flash dépanne dans certains cas de faible luminosité.

Mais je ne vous conseille pas de vous en servir si vous voulez de belles photos au flash.

Les flashs dit «  cobra ».

Ils sont appelés ainsi car leur forme ressemble à un serpent cobra !

Flashcobra
Flashcobra3
Flashcobra2
Flashcobra4

Il en existe un très grand nombre, de toute puissance, en restant dans le raisonnable.

24…64 de nombre guide.

On retrouve la plupart du temps deux modes de fonctionnement.

Le mode manuel bien sur.

Le mode TTL. (Through The Lens )

Dans le mode manuel, l’éclair du flash est réglé selon la bonne volonté de l’utilisateur. Comme dans tous les modes manuels, le photographe fait ce qu’il veut. Il peut programmer un éclair puissant ou petit, jouant ainsi sur l’éclairage du sujet. Il met ainsi l’effet qu’il veut sur la photo.

Le flash cobra a de nombreux avantages :

Il est orientable. On peut flasher sur le plafond par exemple. Le sujet en dessous est ainsi éclairé de manière indirecte, donnant une lumière bien plus jolie.

Les flashs cobra plus haut de gamme ont un zoom motorisé. Suivant l’objectif utilisé, il adapte son angle de prise de vue.

Bien souvent le flash cobra dispose d’un petit diffuseur de lumière intégrée,

pour diffuser une lumière plus douce.

On peut aussi adapter des filtres de couleur. Choix artistique.

Ils sont alimentés par des piles ou batterie.

Les constructeurs donnent des tableaux pour les temps de recyclage ( recharge ) du flash. Entre deux lumières, un temps de recharge est nécessaire bien sur.

Les temps sont en général suivant le type de piles :

Alcalines, rechargeables, batteries.

Je vais rajouter une donnée personnelle. Par expérience, le temps de recharge dépend aussi de la marque de la pile et de la qualité !

J’en ai eu la mauvaise surprise avec certaines piles alcalines de très bonne qualité, pourtant les plus chères !

Pendant un mariage, j’ai eu besoin de faire plusieurs photos au flash assez rapidement. Je n’ai jamais pu. Le temps de recharge était trop long. Avec une autre marque, j’ai pu.

Je ne dirai pas le nom des marques bien sur.

Faites des essais.

Faites deux ou trois photos au flash le plus rapidement possible. Vous allez être surpris du temps très variable de recharge suivant la pile utilisée…

Et encore plus quand les piles chauffent …

Si vous devez utiliser souvent le flash, comme dans un mariage le soir par exemple, prenez peut-être un flash avec batterie rechargeable, avec temps de recharge bien plus court.

Attention au non TTL !

Il existe énormément d’utilisations différentes du flash, bien plus que éclairer un sujet dans l’ombre :

La synchronisation au second rideau, les flashs asservis, les flashs de studio, le flash juste pour «  déboucher » le premier plan.

Mode stroboscopique. La synchronisation haute vitesse.

Pour les professionnels il existe des flashs avec batterie externe.

Flashcobra5

Certains flashs ont une possibilité de faire de l’éclairage continu avec des LED incorporées, pour la vidéo.

Flashcobra6

Suivant l’utilisation ou la taille de l’appareil photo, choisissez bien votre flash.

Il peut devenir gros et lourd. Si vous avez un petit appareil photo, vous pouvez avoir le centre de gravité de l’ensemble décalé. Une prise en main bien moins bonne du coup.

Nous verrons tous ces modes de fonctionnement dans d’autres modules ou dans la formation complète.

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetour boutique