fbpx

L’histogramme

L’histogramme en photo est très utile pour savoir si une photo est saturée.
L’histogramme est un graphique représentant la luminosité de chacun des pixels de la photo : pour vérifier si les blancs ne sont pas « cramés », les noirs trop noirs, etc.
L’histogramme est donc le reflet de l’exposition de votre photo.
On peut l’afficher directement sur beaucoup d’appareils photos. On a ainsi, en temps réel, les niveaux d’exposition de la photo. Pour rappel, un blanc trop blanc, dit « cramé », n’est pas récupérable, même au traitement. Si on obscurcit un blanc «cramé », il ne devient pas moins blanc, mais gris.

L'histogramme

L’axe horizontal représente la luminosité.
L’axe vertical, les pixels de la photo.
L’histogramme n’est pas forcément à suivre à la lettre. C’est une indication. Suivant le résultat voulu, les réglages de la photo se font « à l’œil » bien sûr.
Il va quand même vous indiquer si les différents endroits de votre photo sont bien exposés ou pas.
Á vous de le suivre ou pas.
L’histogramme est un outil très puissant, une fois bien maîtrisé.

Sur l’histogramme :
La gauche représente les tons noirs.
La droite les tons blancs.
Le centre les tons moyens.
Si vous travaillez en format capteur, il est beaucoup plus judicieux de travailler ainsi :
« Exposé à droite ». Sans pour autant faire coller votre courbe au bord du cadre.
Il faut mieux que votre histogramme soit plus à droite qu’à gauche donc.
En effet, sans trop rentrer dans les détails, il y a plus d’informations sur les parties claires que sur les parties sombres de la photo.
Si vous désirez plus de détails techniques je vous invite à lire ces articles :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Exposition_(photographie)
https://fr.wikipedia.org/wiki/Histogramme

Sur la photo, l’histogramme d’exposition, se déplace de gauche à droite suivant l’exposition choisie.
Sur une photo bien exposée, l’histogramme est régulier sur toute sa longueur.

photo bien exposée

Sur une photo surexposée, l’histogramme présente un pic sur la droite.
Sa pointe sort du cadre.

surexposée

Sur une photo sous-exposée, l’histogramme présente un pic sur la gauche.
Sa pointe sort du cadre.

sous exposée

Sur un logiciel de retouche photo, ici Lightroom, quand on modifie l’exposition de la photo, on voit bien l’histogramme se déplacer sur la longueur.
En rouge, s’affiche les blancs « cramés ».

Histogramme

L’histogramme correspond aussi aux différents réglages de la photo :
les noirs, les ombres, l’exposition, les hautes lumières et les blancs.

noirs
ombres
expo
hautes lumières
blancs

L’histogramme affiche le niveau de toutes les couleurs de la photo. Si vous avez un rouge saturé par exemple, on le voit bien sur l’histogramme.

rouge sat

Á la prise de vue, l’histogramme vous permet donc de savoir si votre photo ou une couleur va être sur ou sous-exposée.
Avec un logiciel de retouche, l’histogramme permet de faire les correctifs : hautes lumières, ombres, exposition, correction des blancs, des noirs, sans saturer les couleurs (parfois difficilement visibles à l’œil nu).
Chaque marque et modèle d’appareil photo dispose de sa méthode d’affichage de l’histogramme.
Vous pouvez vous référer à la documentation de votre appareil.
Il est impossible donc de vous dire, faites comme ceci ou comme cela…
Sur le Nikon Z6, par exemple on peut l’afficher pendant la visée, pendant la visualisation après avoir pris la photo ou pas.

visu histogramme 1
visu histogramme 2

Retrouver tous les articles sur le site de formation photo-phacile :

photo-phacile.fr

Les formations vidéos

Le groupe Facebook :

icone FaceBook
logo photo-phacile
0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetour boutique